Épisode 1 (en français)

Laura

Française en Allemagne

a aussi vécu en Belgique, Suisse et Norvège.

Pour Laura, l'intégration passe par le travail, mais aussi par les regroupements de mamans car elle a deux enfants et est sage-femme, et la vie associative d'un pays. En Allemagne depuis plusieurs années, elle constate toujours des différences de réactions et d'attitudes entre elle et son mari, allemand, face à des situations de la vie quotidienne (le tri des déchets, le bruit dans le voisinage ou le simple fait de laver sa voiture dans la rue...). Tout une histoire. Découvrez son quotidien et ses réflexions, en écoutant son témoignage, dans ce premier épisode.

« En Norvège,

l'intégration passe beaucoup

par l'église, même pour les non pratiquants. »

Épisode 2 (en français et italien)

Lorenzo

Italien en Allemagne

Lorenzo s'est établi il y a plus de six ans en Allemagne, pour y rejoindre sa copine allemande, rencontrée en Erasmus. Plus tout à fait italien, pas tout à fait allemand, il essaie de prendre le meilleur de chaque pays pour vivre sereinement sa double-culture.

«

En Allemagne, les gens grandissent avec l'idée du respect du monde qui les entoure.

En Italie, les gens n'ont pas

ce sens civique.

»

Épisode 3 (en français)

Corélia

Française au Québec, après une expérience au Maroc.

Pour Corélia, française installée au Québec depuis plusieurs années, la langue commune entre la France et le Québec ne fait pas tout. Pour s'intégrer vraiment quelque part, il faut donner de sa personne. C'est à travers son goût pour la musique et les sorties avec des musiciens dans les bars et troquets montréalais que Corélia a réussi à se faire un réseau d'amis québécois.

Elle nous raconte aussi son expérience de professeure d'anglais chez les Inuits, dans le grand nord. Une expérience bouleversante, loin de ce à quoi elle s'attendait.

« On peut combiner deux cultures. Mais pour ça, il faut rester en posture d'ouverture.

Je pense aussi qu'on ne perd jamais complètement ce qui nous a façonné dès l'enfance.  »

Épisode 4 (en français et allemand)

Alexandra
00:00 / 50:00

Alexandra

Allemande en Italie.

Alexandra raconte les différences entre son pays d'origine et l'Italie, son pays d'accueil le temps d'une année Erasmus. Elle y raconte notamment la perception du groupe par les Italiens et par les Allemands.

«

En Italie, les groupes d'amis accueillent tout le monde facilement et sont faits

pour faire la fête.

En Allemagne, il faut plus de temps pour intégrer un groupe, mais ensuite, les amitiés sont profondes.  »